Faire un don à l'association?

Entre 2 Clichés

Entre 2 Clichés, le projet

Entre 2 Clichés est le fruit d’une collaboration entre l’asbl Entre 2 Bruxelles et la photographe Mélanie Peduzzi (jeune diplômée de La Cambre en Arts visuels). Durant plus de 2 ans, de façon intermittente, celle-ci a observé le travail social quotidien mené au sein de notre association. De par son statut d'artiste, elle a occupé une position unique dans cet espace d’accueil qu’est le nôtre. Au fil du temps, elle a su mettre en confiance tant les travailleurs sociaux que les personnes reçues, s’en faire accepter, partager la condition de tous et, en définitive, en être un révélateur.

D’emblée, l’orientation qu’elle donna à son travail consista à se mettre en rupture avec les habituelles photographies, crues et stéréotypées, représentant la personne prostituée. Tant de clichés et si peu d’images pourrait-on dire de la représentation de la prostitution dans les médias. Notre objectif était donc de témoigner d’une réalité sociale qui va bien au-delà d’images aussi attendues que simplificatrices. Quelques centaines de photographies ont ainsi été prises durant cette période mais, en définitive, ce fut une cinquantaine d'entre elles qui furent retenues afin de constituer l’exposition définitive.

En outre, afin de mieux faire percevoir le quotidien auquel elle fut confrontée, Mélanie Peduzzi a enrichi son travail par l’écriture de textes reflétant différentes tranches de vies dont elle fut témoin. Construits sous une forme fragmentée et décousue, ces récits rapportent des situations sociales les plus diverses, tantôt heureuses, tantôt douloureuses. On y perçoit, distinctement, la parole et les gestes de celles et ceux qui sont accueillis et qui les accueillent. Pour le visiteur, cette association photographies/textes a comme conséquence directe de renforcer sa vision empathique et de faire évoluer sa réflexion.

Entre2Clichés, les objectifs

Entre 2 Bruxelles, au-delà de ses missions de soutien et d’accompagnements aux personnes prostituées, se donne également pour but de promouvoir la reconnaissance des celles-ci en tant que personnes à part entière. Ce faisant, l’association se veut d’agir, en autres, contre toute stigmatisation envers celles (et ceux) qui exercent cette activité et contre tout stéréotype et/ou préjugé  à leur égard. Les uns et les autres menant immanquablement à des jugements erronés et réducteurs.

C’est à cette fin qu’il nous a paru profitable de faire appel à certains artistes et/ou de répondre à certaines de leurs demandes et ce, pour peu qu’il s’agisse de personnes ayant la volonté de réaliser un travail de fond, mené durant un temps suffisant long pour qu’il permette d’appréhender une réalité composite. L’enjeu de cette collaboration entre pratiques sociales et artistiques est de faire en sorte que le regard singulier qui est celui de l’artiste vienne, de manière originale, témoigner auprès d’un large public de cette réalité complexe. En quelque sorte, donner à (mieux) voir ce qui est « mal vu ».

Ainsi, une exposition telle qu’Entre 2 Clichés, par ses connexions avec des publics diversifiés et son engagement social fort, participe pleinement à l’objectif de dé-stigmatisation recherché par notre association. Tout autant, elle suscite une réflexion salutaire sur le statut des prostituées et leurs identités. En montrant, interpellant, questionnant le grand public, l’artiste s’oppose ici à une pensée dominante qui n’a de cesse de réduire la personne prostituée à peu de chose, hormis la chose fantasmée. En replaçant au cœur de son travail, la personne (la mère, par exemple), et non l’image réductrice qui en est ordinairement faite, le travail de Mélanie Peduzzi participe assurément à l’émergence d’une approche plus nuancée du sujet.

Entre 2 Clichés, la diffusion

L’objectif de départ étant de proposer à un large public d’appréhender le travail social mené dans le milieu de la prostitution, il nous a tout de suite semblé essentiel de diversifier l’identité des lieux d’accueil de l’exposition.  Aussi, pour sa première présentation, en janvier 2015, la sélection des lieux a fait l’objet d’une attention toute particulière. Le choix du quartier, s’imposa tout naturellement, le quartier Alhambra étant, à la fois, un lieu de prostitution et celui où notre association se situe. Quant aux lieux d’exposition proprement dit, ils furent désignés à la suite de rencontres avec différents responsables de commerces et d’institutions socioculturelles situés à proximité de nos locaux.

Au final, ce sont six lieux hétéroclites qui furent choisis : les locaux de l'association, la supérette/librairie Gatzby, la Maison de l'Emploi, le café Le Bridge, l’hôtel Studio Europe et le théâtre KVS. Soit, six endroits de natures très différentes invitant tout visiteur, habitué des lieux ou du quartier, ou pas, sensibilisé à la chose social et/ou artistique, ou pas, à un libre parcours. Présentée du 20 janvier au 15 mars, l’exposition sensibilisa un nombre de personnes que l’on peut estimer à plusieurs centaines. En outre, une douzaine de visites guidées furent organisées en compagnie de travailleurs sociaux et/ou l’artiste. Quelle que soit  la formule proposée durant celles-ci, la possibilité de rencontrer un travailleur social d’Entre 2 Bruxelles et de s’entretenir avec lui de son travail et des objectifs de notre association a toujours été offerte aux visiteurs.

Durant les 8 semaines qu’a duré cette première présentation, nous nous sommes attachés à pratiquer un exercice salutaire de cohésion sociale et ce, dans un quartier qui en a assurément besoin. Cependant si, à ce stade, nous avons atteint un certain nombre de nos objectifs, il ne s’agit encore que d’une première étape du projet Entre 2 Clichés. Ainsi, un travail de plus large diffusion est actuellement mené, en collaboration avec l’artiste. Par la suite, un large panel d’institutions culturelles (galeries, musées, centres culturels, etc.) et sociales seront contactées afin de présenter l'exposition en d'autres lieux. Par ailleurs, nous avons également le désir de présenter une partie de celle-ci sur notre site.

Entre 2 Bruxelles, via cette expérience artistique - et celles qui suivront (du moins, nous l’espérons) - se veut être, sous des formes multiples, acteur d’un dialogue avec tout un chacun le plus ouvert et riche qu’il soit.

 

 

 

Mélanie Peduzzi Mélanie Peduzzi

Mélanie Peduzzi est également l'auteure des photographies qui illustrent ce site.